Vous êtes ici : Accueil Articles La Fondation condamne fermement les ammendes et les peines de prison infligées aux paysans jugés dans le cadre de l'affaire Kako

La Fondation condamne fermement les ammendes et les peines de prison infligées aux paysans jugés dans le cadre de l'affaire Kako

22/01/2008
La fondation juge les ammendes et peines de prison avec sursis auxquelles ont été condamnés les six paysans jugés à Bayonne dans le cadre de l'affaire Kako sont totalement démesurées

 

Ces peines sont même plus importantes que celles qu'avait requises le procureur. Il n'y a aucune légitimité à réagir ainsi face à une simple action syndicale et à condamner durement des paysans qui n'ont fait que défendre leurs droits.

La Fondation Manu Robles-Arangiz trouve inacceptable cette manière de criminaliser les initiatives syndicales et les revendications paysannes, par la condamnation à des peines trés dures. Le Président de la république lui même par son intervention avait laissé prévoir cette orientation répressive du jugement.

 

  La fondation veut signifier toute sa solidarité aux 6 paysans condamnés, et par la même occasion, au syndicat ELB également.